10 mai 2018 – Reprise des articles

Salutations chers lecteurs, chères lectrices,

 

En ce 10 mai 2018 je reprends la publication d’articles sur mon blog. Je m’étais retranché durant de nombreux mois de l’expression publique via cet outil virtuel, car j’étais à ma propre recherche, et je privilégiais les vraies rencontres, en chair et en os, aux réseaux sociaux. Désormais, ayant retrouvé appui en moi m’aime (oui, s’aimer est inconditionnel pour trouver la fraternité entre les peuples), je peux maintenant me tourner vers les autres, et  délivrer ma vérité. Assumer mes points de vue et les partager font partie d’un nouveau départ pour moi. Même si je reste anonyme sur ce média, nous sommes dans une époque où donner ses opinions sans filtre est passible de mort sociale. Alors je vais rester anonyme pour la rédaction de mes articles. Je sais bien que qui veut trouver mon identité la trouvera par des moyens de surveillance. Au moins rester dans l’anonymat un certain temps.

Je remercie les quelques personnes qui se sont abonnées à mon blog. Même si mes articles ne seront pas lus par beaucoup de personnes, il y sera l’occasion pour moi de traiter de sujets d’actualité, de dissidence, de donner mon ressenti sur certaines choses, certaines personnalités publiques parfois. L’essentiel pour moi n’est pas la notoriété, mais bien de participer à ma manière aux nouveaux enjeux contemporains, baignés dans une guerre de l’information, une servitude des esprits et des corps, une guerre économique et au seuil d’une troisième guerre mondiale. Mon action ici sera donc de donner mes points du vue suivant mon vécu, mon expérience, mes ressentis. Et ainsi participer à une meta-dissidence, qui devra passer au stade meta (c’est à dire utiliser la puissance des outils informatiques afin de générer des informations susceptibles d’augmenter l’intelligence et l’efficacité de la dissidence), ou bien servir les puissants de ce monde.

La dissidence, cette faction de la population qui voit en les gouverne-ments des personnes corrompues ayant trahies les intérêts des peuples souverains, au bénéfice d’une minorité d’élus, a encore les moyens d’éclairer les esprits et d’accoucher de ce nouveau monde, un monde où l’homme et la femme ne sont plus considérés comme des ressources, de la main d’oeuvre, une source de profit, un monde où le respect et l’empathie sont la norme dans les relations. Un monde qui garantit la liberté d’expression, qui ne cherche pas à dominer et abuser des faibles, un monde où chacun a sa place et peut vivre de ses qualités propres. Et non ce monde unipolaire, uniformisé et unicolore qui cherche à s’imposer. Et cette dissidence étant bien mal en point après tant de combats d’egos, la lutte pour la liberté semble vaine, insensée, phagocytée. Si des combats ont été perdus, la vraie bataille est celle des coeurs, celle de la liberté d’être sans subir les jugements des uns et des autres. Une liberté qui ne se comprends pas avec son mental, avec son cerveau qui cherche à tout comparer. C’est une liberté qui passe par le langage du coeur. Alors peu importe les défaites de la  »dissidence ». Le pouvoir du coeur n’est pas encore à son apogée. Pour cela, le passage au stade meta pourra y aider car si tous les chemins mènent à Rome, meilleures et pertinentes sont les indications, plus rapide et sûr est le chemin.

L’Amour est notre nation. La nation de la liberté.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s